PDF online books {title} by laurent alexandre with other formats. Download and Read Online books {title} Online laurent alexandre, its easy way to download {title} books for multiple devices.Adrian humain 2.0, Google Démocratie, L'Homme qui en savait trop, La mort de la mort, Les robots font-ils l'amour ?, La guerre des intelligences, La Défaite du cancer PDF online books {title} by laurent alexandre with other formats. Download and Read Online books {title} Online laurent alexandre, its easy way to download {title} books for multiple devices.

La révolution de la vie ou comment la biotechnologie va bouleverser l’humanité.

La génomique et les thérapies géniques, les cellules souches, la nano-médecine, les nanotechnologies réparatrices, l’hybridation entre l’homme et la machine sont autant de technologies qui vont bouleverser en quelques générations tous nos rapports au monde. Il est aussi probable que l’espérance de vie doublera au minimum, au cours du XXIe siècle. 
Le face-à-face entre les bioconservateurs et les bioprogressistes va aller en s’amplifiant. De l’homme réparé à l’homme augmenté, il n’y a qu’un pas qui sera inévitablement franchi. Que deviendra notre système de retraites actuel quand l’espérance de vie atteindra cent quatre-vingts ans ? L’homme changera-t-il de nature ? Les religions seront-elles anéanties ou revivifiées ? La mort de la mort préfigure-t-elle la mort de Dieu ? 
Sans prendre parti, ce livre analyse le plus précisément et le plus clairement possible les termes du débat. Face à certaines évolutions inéluctables il est encore possible de choisir certaines options. Voyage au cœur des laboratoires où se préparent des révolutions scientifiques imminentes ; voyage au cœur des lobbies qui souhaitent accélérer ou stopper ces fantastiques expériences. Voyage dans le monde politique qui tente de comprendre les retombées éthiques et sociales de cette révolution de demain, le livre du Dr Laurent Alexandre nous offre un panorama vertigineux et passionnant d’enjeux fondamentaux car nous sommes à la veille d’un bouleversement qui fera passer l’ensemble des progrès médicaux du XXe siècle pour des micro-événements., L’intelligence artificielle peut elle dépasser les humains, et comment l’éducation doit faire sa révolution.

Depuis la parution en 2011 de son premier essai La mort de la mort, comment la technomédecine va bouleverser l’humanité, Laurent Alexandre s’est révélé comme l’un des plus visionnaires analystes des révolutions technologiques.
Il s’attaque aujourd’hui à l’Intelligence artificielle (IA) et aux vertigineuses mutations qu’elle va déclencher dans nos modes de vie, et en particulier dans notre conception de l’éducation.
D’un côté, l’IA progresse bien plus vite que tous les pronostics avancés  : la rapidité d’apprentissage de l’IA est multipliée par 100 chaque année. Il faut trente ans pour former un ingénieur ou un radiologue, quelques heures pour éduquer une IA  !
De l’autre, une école qui n’a pas évolué depuis 250 ans qui forme aux métiers d’hier et qui n’a pas intégré le bouleversement inévitable que l’IA va provoquer sur le marché du travail. Comment faire pour que nos cerveaux biologiques résistent à l’IA et restent complémentaires  ? Comment nos enfants pourront-ils rester compétitifs face à l’IA  ? Comment l’éducation, non totalement darwinienne, trouvera-t-elle sa place à côté des cerveaux de silicium boostés par les moyens presque infinis des GAFA et autres géants américains et chinois  ?
Quels scénarios l’Humanité devra-t-elle choisir  ? Faut-il accepter le vertige transhumaniste qui nous «  upgrade  » biologiquement mais nous maintient Homme  ? Fusionner avec l’IA en devenant des cyborgs  ? Interdire ou limiter puissamment l’IA  ?
C’est à cette réflexion fondamentale et passionnante que Laurent Alexandre nous invite., Le transhumanisme est un mouvement technico-scientifique international qui prétend augmenter à l'infini les performances physiques et mentales de l'être humain. 
Aujourd'hui vous pouvez déjà faire séquencer votre ADN en une journée, pour, peut-être un jour, le réparer, tandis qu'Internet bouleverse nos modes d'apprentissage et nos relations sociales. Demain, l'intelligence artificielle aura-t-elle encore besoin de l'intelligence humaine et ferons-nous l'amour avec des robots? 
Laurent Alexandre, Médecin et entrepreneur, et Jean-Michel Besnier, philosophe spécialiste des nouvelles technologies,  confrontent leurs arguments et vous donnent les clés pour comprendre ce qui se joue à coups de milliards dans les labos des sociétés High Tech californiennes., Héros méconnu de la Seconde Guerre mondiale et génie visionnaire – l'inventeur de l'ordinateur, c'est lui –, Alan Turing a révolutionné nos vies. Et il est mort en paria.
Dans un futur proche. Les transhumanistes ont gagné. L'IA (intelligence artificielle) domine désormais le monde. Mais elle a une obsession : réhabiliter la mémoire de son " père ", le génial mathématicien anglais Alan Turing. Pour cela, il lui faut établir la preuve qu'il ne s'est pas suicidé, comme l'a toujours prétendu la version officielle, mais qu'il a été assassiné. En quête du moindre indice, elle remonte le fil de sa vie...
En décodant Enigma, la machine de cryptage des forces allemandes, fierté du régime hitlérien sur laquelle les services secrets alliés se cassaient les dents, Alan Turing a largement influé sur le cours de l'histoire. En créant l'ordinateur, il a inventé le futur. Pourtant, ce jeune homosexuel au QI exceptionnel a connu un destin terrible : traité en renégat par sa propre patrie, il est mort d'empoisonnement au cyanure dans des circonstances suspectes en 1954, en pleine guerre froide, peu après avoir accepté la castration chimique pour échapper à la prison. Dans l'Angleterre puritaine et ultraconservatrice de l'après-guerre, influencée par le maccarthysme américain, qui avait intérêt à faire éliminer Turing, l'homme qui en savait trop ?
Entre histoire, espionnage, science et secrets d'État, un " biopic " mené comme un thriller où l'on croise Churchill, Eisenhower, Hitler, Truman, Staline, les espions de Cambridge, de Gaulle, et jusqu'à l'ombre inquiétante de John Edgar Hoover.
,          Histoire de la fin d’une maladie

L’éradication du plus vieux mal de l’humanité est une perspective sérieuse à une échéance proche. Ce sera l'un des effets majeurs de la grande révolution NBIC, la convergence des nanotechnologies (N), de la biomédecine (B), de l’informatique (I) et des sciences cognitives (C).
Pour comprendre pourquoi et comment le cancer va être maîtrisé, il faut d’abord connaître l’histoire des femmes et des hommes qui, depuis des siècles, ont fait progresser les connaissances au point que déjà aujourd’hui, un cancer sur deux se guérit…
Laurent Alexandre nous offre le récit d’une extraordinaire aventure humaine en trente et un portraits qui mettent en scène la rigueur, l’obstination, le génie, l’intuition et la science.
Grâce à notre connaissance en génétique et à la puissance de nos ordinateurs (d’ici 2020, on pourra séquencer notre ADN pour le prix d’une paire de baskets en solde), on peut supposer que le cancer sera maitrîsé en 2025. Chaque patient sera soigné avec une thérapie sur mesure : des cocktails de thérapies ciblées s’attaqueront précisément aux caractéristiques génétiques du malade et de sa tumeur. Un peu à la manière du sida.
Quant à la gestion préventive du cancer, grâce à un monitoring permanent de chacun d’entre nous, elle sera aussi une réalité dans les prochaines années.
Une analyse fascinante et positive des répercussions de la révolution scientifique actuelle., Nous sommes aux États-Unis en 2018, à l’ère de la « révolution Internet » : tandis que la science franchit toutes les frontières, rendant possibles clonage et manipulations génétiques de toutes sortes, Google est un raz-de-marée qui renverse tout sur son passage… Microsoft s’est écroulé, et, piétinant les ruines de ses anciens concurrents, le géant Google est en train de mettre au point l’Intelligence artificielle. , Par les auteurs du très remarqué Google Démocratie ce roman politique, techno, et géopolitique s’interroge sur l’inexorable humanité à deux vitesses qui se prépare. Un sujet brûlant d’actualité.